Le Festival de fauconnerie entame sa cinquième édition

Chasse au Vol - Fauconnerie

Le Festival de fauconnerie entame sa cinquième édition

La commune rurale de Zaouïat Lekouassem, relevant de la province d’El Jadida, abrite, du 29 septembre au 1er octobre 2017, la cinquième édition de son Festival de fauconnerie.

 C’est sous le thème «La fauconnerie : tradition ancestrale et patrimoine universel, transmission intergénérationnelle» qu’aura lieu, dans la commune rurale de Zaouïat Lekouassem, la cinquième édition du Festival de fauconnerie Lekouassem. Organisé sous l’égide de la province d’El Jadida par l’Association provinciale des affaires culturelles, en collaboration avec l’Association des fauconniers Lekouassem d’Ouled Frej et la Direction régionale de la culture, l’événement se déroulera du 29 septembre au 1er octobre.

 

Au centre rural de Had Ouled Frej, la tribu des Lekouassem représente de nos jours le dernier rempart qui préserve une tradition ancestrale, ayant connu autrefois ses plus belles lettres de noblesse. Considérée depuis un certain temps comme une simple curiosité locale, la fauconnerie des Lekouassem connaît de nos jours un regain d’intérêt et de reconnaissance et a fait de cette zone un lieu favori pour le développement de l’art de la volerie et sa transmission de père en fils. Cette cinquième édition offre un programme alléchant visant à faire connaître le patrimoine et la fauconnerie dans le village des Smâala d’Ouled Frej qui représente incontestablement l’unique fief de la fauconnerie au Maroc. Fidèle à sa vocation, ce Festival essaie de promouvoir la culture et le patrimoine de la région sur un fond d’animation varié et alléchant, avec au menu des exhibitions de fauconnerie, des spectacles de folklore, une exposition des produits du terroir de la région, une exposition de chiens de chasse de pure race marocaine, le «Sloughi», une exposition photographique de fauconnerie sous le thème
«La fauconnerie dans le monde arabe», une exposition d’outils de chasse, une compétition pour plasticiens (jeunes et confirmés) autour du faucon, en plus de spectacles de fantasia et de musique traditionnelle animés par diverses troupes folkloriques et groupes populaires. Cette manifestation s’intéressera également au cheval et à l’art culinaire doukkali qui font partie du riche patrimoine de la région.

La fauconnerie, «Al Bayzara», ou la chasse au faucon est l’art de capturer du gibier vivant au moyen de rapaces spécialement entraînés à cet effet. La pratique de cet art est apparue dans notre pays avec l’avènement des Arabes au pays du Maghreb, notamment à partir du XIIe siècle. Ce mode de chasse s’est alors répandu aussi bien dans les milieux royaux que parmi les communautés nomades et semi-nomades. Les textes historiques attestent l’intérêt que les sultans du Maghreb, de l’époque des Almohades (XIIIe), ont accordé à cet art et le rôle qu’a joué le faucon dans les échanges diplomatiques entre le Maroc et les pays d’Orient et d’Occident. Cette tradition originale et populaire repose sur l’affaitage des deux seules espèces de la gent ailée parfaitement adaptées aux modes de chasse pratiqués, à savoir les faucons pèlerins appelés «Bahri» et «Nebli». Bien ancré, l’art de la fauconnerie, legs de nos ancêtres, inspire par sa noblesse et son authenticité un sentiment d’orgueil et de fierté.